Gouttieres – Cheneaux



GOUTTIERES ET CHENEAUX

Gouttières en Zinc:
Les gouttières traditionnelles de nos maisons sont en zinc, métal facile à travailler et qui présente l’intérêt d’être peu sensible à la corrosion, passée la phase d’oxydation de surface qui le rend gris mat. Le système de drainage et d’évacuation des eaux pluviales comprend les gouttières elles-mêmes, demi-conduits posés horizontalement en périphérie de toit, mais aussi les pièces de raccordement aux descentes et, enfin, les accessoires de fixation de celles-ci. Une configuration intermédiaire, très courante, comprend un simple coude de gouttière évacuant l’eau vers un regard, lui-même raccordé au réseau d’évacuation des eaux pluviales
 
Gouttières en PVC:
Le PVC ayant investi et fini par dominer complètement le domaine des évacuations sanitaires, il n’est pas étonnant qu’il ait gagné le secteur de la gouttière. Produite par les fabricants de tubes PVC sanitaire, la gouttière en PVC a d’abord copié purement et simplement celle en zinc, la couleur gris du matériau employé pour les canalisations en plomberie la rapprochant du zinc. Inaltérable, le PVC constitue une alternative intéressante au métal, dont on sait qu’il finit malgré tout par se dégrader en vieillissant.
Surtout, il est beaucoup moins cher, ce qui lui a permis de se faire une place importante dans le domaine de la construction pavillonnaire, où le coût est un facteur économique très important.
 
Cheneaux en Zinc:
Un cheneau est un conduit en zinc collectant les eaux à la base de la toiture, des combles ou entre deux verants, pour en permettre l’évacuation par les tuyaux de descente.
On distingue le chéneau, (environ 30 cm de large avec un « lit » de plâtre sur entablement en pierre, on peut marcher dedans pour son entretien),
Sur les immeubles parisiens on voit beaucoup de chéneaux et de chéneaux à l’anglaise.